Catégories
Communication

Le crowdfunding « financement par foule »

Parce qu’il est difficile aujourd’hui de financer des projets, notamment dans la culture et les media, secteurs souffrant de la crise, un système de financement par foule, le « crowdfunding » a été mis en place depuis 2011 en France. Il s’agit de solliciter le public pour qu’un projet puisse voir le jour et en contrepartie le crowdfunder reçoit un avantage en nature voire financier par le crowdfundé. En l’occurrence, ce système fonctionne si on atteint les personnes ayant un intérêt pour le projet. De ce fait, le public participant au projet se compose de personnes passionnées par l’activité ou le secteur. Le financement participatif pose déjà quelques limites. Ce principe reposant sur l’intérêt de chacun, il est donc important de trouver un moyen de communication efficace. Pour ce genre de concept, le bouche-à-oreilles semble être le mieux adapté. Mais comment faire pour que ce système fonctionne au mieux ?

 

Comment ce système de crowdfunding fonctionne-t-il ?

Il existe 4 types de financement :formes de financement

  • les plateformes de dons ;
  • les plateformes de financement avec contrepartie en nature ;
  • les plateformes de prêts ;
  • les plateformes de financement avec prise de participation ou co-production.

 

Le nombre de personnes ayant soutenu un projet sur une plateforme de crowdfunding en France  est passé de 133 637 en 2011, à 299 347 en 2012 et 50 3395 en 2013.

Le nombre de projets financés en France avec succès est passé de 9 392 en 2011, à 17 518 en 2012 et 23 953 en 2013

Le financement en France représentait 40 millions d’euros en 2012 pour atteindre 80 millions en 2013.[1]

 

tauxsuccesthemeLe financement participatif s’effectue, de manière générale, dans le milieu culturel.  Il peut donc être réalisé sous forme de mécénat. Il s’agit alors de :

  • mécénat financier : apport d’un montant en numéraire, cotisations ou dons ;
  • mécénat de compétences : mise à disposition de personnel à titre gracieux ;
  • mécénat en nature ou en produits : offre de biens ;
  • mécénat technologique : mobilisation de savoir-faire d’une organisation.

 

Les limites

Un statut spécifique peut être nécessaire.

La quantité d’argent que sont prêts à apporter les investisseurs.

 

Le cadre juridique ne dispose pas d’un encadrement législatif propre. Toutefois, depuis 2014, il est plus adapté. De ce fait, dès lors que vous vous engagez dans un financement, tentez de mesurer le retour sur votre investissement, mais sachez que cela peut être un coup de poker !

 

Vers une réussite du crowdfunding

Une étape fondamentale pour bénéficier d’un coup de pouce pour financer tout ou partie du projet : votre communication !

  • l’élaboration d’un plan de communication sur le long terme ;
  • une visibilité élargie ;
  • une optimisation de vos actions.

 

Séduisez vos crowdfunders et sachez les fédérer

Dans la description de votre projet :

Soyez clair : le ou les objectifs à atteindre, les moyens pour arriver à ces objectifs.

Soyez précis : les contributeurs demanderont des détails

Votre projet doit être attractif. Faites une liste des personnes à qui vous souhaitez faire découvrir votre projet et qui pourront vous soutenir. Ainsi vous pourrez définir vos cercles de personnes, ambassadrices de votre projet :

  • la famille, les amis proches ;
  • les amis plus éloignés et connaissances ;
  • les relations de travail ;
  • le reste du monde.

 

Comment les fédérer ?

Ne perdez pas de vue que vos crowdfunders sont vos premiers ambassadeurs !

A chaque étape de votre projet, prenez le temps de les informer. Ils ont investi pour vous, ils veulent savoir où en est votre projet. Vous pouvez organiser des temps d’échanges sous forme d’événements. Ceci doit figurer dans votre plan de communication élaboré initialement.

Vos investisseurs ont peut-être une expertise qu’ils peuvent vous apporter, appuyez-vous sur elles pour réussir votre projet.

 

2 sites de références pour cet article :

http://www.crowdfunding.fr/

http://www.comcom.fr/

 

[1]Extrait d’un dossier sur le « crowdfunding », par Eric Hainaut, expert-comptable. http://www.comcom.fr/culture-et-media/Le-Crowdfunding-dans-les-entreprises-des-secteurs-Culture-et-Media_mai2014.pdf

Par Marina Lainé

Spécialiste en communication globale.
Artiste peintre https://www.facebook.com/marinalaineartiste

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *