Catégories
Communication

Eviter que ses courriels se retrouvent en pourriels !

Comment accrocher son lecteur par mail et éviter de se retrouver dans la corbeille sans même avoir été lu ? Il nous faut adopter une stratégie pour être lu ! Voici quelques conseils…

Chaque jour, nous recevons quelques – centaines, milliers – de mails que nous ne pouvons pas traiter. Soit ils se retrouvent dans des dossiers, sur le côté et même pourtant marqués « non lus » pour pouvoir les lire ultérieurement passent aux oubliettes, soit on les zappe et finissent dans la timeline de la boîte de réception et donc trop loin pour qu’on revienne dessus, soit ils passent directement à la case « corbeille » !

Il est donc important de connaître quelques techniques qui permettent d’attirer nos lecteurs.

La première lecture du mail est l’objet, il faut donc attacher une grande importance à la qualité de l’intitulé. C’est comme le titre d’un article, il peut être rédigé ou modifié en dernier après avoir relu le corps du mail. Dans son mail il se peut que l’on rajoute du texte auquel on n’avait pas pensé avant.

La qualité de l’objet

Savez-vous que le titre de l’objet détermine 80% de la lecture du mail ? C’est bien la première entrée de l’email. Soit il accroche et vous commencez à lire le mail, soit vous vous dites « Encore de la pub ! » et hop direction Poubelle !

Le titre doit être concis et précis. Le titre se compose de 60 caractères maxi pour la lecture sur un écran d’ordinateur, mais 30 à 45 maxi sur un mobile ! Il ne faut pas oublier que plus d’un tiers des mails sont déjà parcourus ou lus sur un mobile aujourd’hui.

3 types de titres

Le titre de l’objet doit présenter un intérêt, le but de l’entrée en contact avec votre destinataire : Pourquoi je vous écris ?

« Comment développer votre chiffre d’affaires ? » « Comment bien référencer votre site web ? »

Le titre doit être personnalisé. Adressez-vous à la personne : Vous / Votre. « Comment bien référencer votre site web et augmenter votre trafic ? »

Les mots-clés sont les bienvenus pour attirer l’attention : « Comment mieux référencer votre site web grâce à Google Adwords ? »

4 styles de titres

Au mieux il faut bien connaître le destinataire. Ainsi, vous pouvez personnaliser votre sujet en fonction de la personne qui réceptionne le mail.

Vous pouvez donc captiver l’attention avec des formulations différentes, soit en provocant, soit en jouant sur l’humour, soit en utilisant des chiffres.

Utiliser la provocation : susciter l’intrigue du destinataire par une phrase percutante et surtout provocatrice peut amener à l’ouverture du mail. Il s’agit d’un mail qui veut provoquer une émotion chez le lecteur. « Pourquoi Facebook n’a aucun intérêt pour vous ? »

Utiliser des chiffres (+question) : « Savez-vous que 80% des français sont inscrits sur un réseau social ? ». N’en mettez pas trop non plus « 5 conseils pour augmenter votre visibilité », mais pas 15 ou même 10, sinon, nous savons qu’il y aura trop de choses à lire et trop de risques de s’y perdre, pas facile de faire le bon choix…

Utiliser un fait d’actualité où tout le monde peut avoir un avis : « La confiance des français sur la communication publique ».

Inviter le lecteur à un événement, surtout en VIP. Lui proposer une offre avec une date butoir. Il ne faut pas confondre vendre et informer. Préférer « Profitez de l’offre du 20 au 31 juillet », plutôt que « Commandez au plus vite, 10% sur… »

La personnalisation

A votre interlocuteur

Que ce soit dans le titre de l’objet que du mail, il est essentiel de vous adresser à votre interlocuteur « Madame Jenny Pierrot » plutôt que « Madame » ou « Madame Jenny » ou « Jenny »

De l’expéditeur

Il est impératif de soigner sa présentation. Lorsque vous adressez un mail, vous devez, dans vos paramètres, inscrire votre prénom+nom et éventuellement le nom de votre société. Ainsi lors de la lecture, parmi les nombreux mails, le lecteur pourra sélectionner en voyant vos coordonnées. Il est plus simple de se souvenir de l’identité de l’interlocuteur par le nom plutôt que le nom de l’entreprise. « Marina Lainé, Comm’envol » plutôt que « Comm’envol »

L’action

Vous envoyez un mail à une personne, c’est pour la faire agir ou l’informer. Il faut donc porter attention à la rédaction de votre mail en utilisant des verbes d’action plutôt que des noms. Il faut pouvoir la faire réagir pour la faire agir.

Quantité ou qualité

Il est important de faire agir votre lecteur et interagir avec lui, mais attention à la quantité de mails, qui ne doit pas être nombreuse et donc cumuler une répétition. De plus, préférez modifier l’objet de votre mail. Ainsi vous pouvez jouer sur différentes accroches. Ceci peut être également un bon indicateur pour évaluer votre travail. En effet, vous pouvez vous apercevoir quel type d’accroche aura été plus percutant auprès de votre interlocuteur. Le fait de modifier vos accroches vous permettra de rompre la routine avec votre interlocuteur et donc toujours susciter sa curiosité.

Si vous décidez d’envoyer plusieurs mails, il vous faut évaluer la fréquence et s’y tenir ! Vous évoquez une newsletter mensuelle, envoyez-là mensuellement, à peu près à la même date. Si vous changez la fréquence, n’oubliez pas de le signaler à votre lecteur.

Jour et heure d’envoi de vos mails ou mailing liste

Infographie-open-HJLes salariés ouvrent généralement leurs emails perso en dehors des heures de travail. Lorsqu’ils les ouvrent pendant les heures de travail, ils vont préférer utiliser le mobile. Selon une étude réalisée par Return Path, en 2014, 50% des mails de la planète sont consultés sur smartphone (ou tablette), 37% en France.

Voici une infographie représentant les meilleurs moments pour envoyer un mail.

 

 

Les termes à éviter

Si vous souhaitez éviter d’aller dans la case « Spam » ou  « Corbeille », certains termes sont à abolir !

Gratuit, aider, rappel, réduction, rabais.

N’écrivez jamais en majuscules que ce soit dans l’objet ou dans le mail. La majuscule désigne un cri et l’interlocuteur se sent de suite agressé.

 

J’espère que cet article vous aidera dans vos démarches d’emailing ou tout simplement d’envois de mails pro et même perso ! N’hésitez pas à écrire vos suggestions, à relayer l’article sur vos réseaux sociaux en mettant en lien www.commenvol.fr/communication/eviter-que-vos-courriels-se-retrouvent-en-pourriels

Par Marina Lainé

Spécialiste en communication globale.
Artiste peintre https://www.facebook.com/marinalaineartiste

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *